6 octobre 2020 Léo Jadaud

Pierre BILLAUD, 2ème Français et 11ème au général à l’Extrême sur Loue !

Dimanche, Pierre participait à l’Extrême sur Loue dans le département du Doubs. Une course sur laquelle il avait décroché le titre de Champion de France il y a un an maintenant. Cette fois-ci, le titre n’était pas en jeu, mais il a tout de même dû batailler contre ce qui se fait de mieux en VTT XC Marathon.

« Présent dans le Doubs ce week-end, plus précisément à Ornans, j’ai participé à l’Extrême sur Loue. Une course longue de 85km pour 2500m de dénivelé, que je connais par cœur et qui me rappelle de bons souvenirs aux couleurs tricolores.

Sur place dès le vendredi, le temps n’est pas de la partie et les terrains se dégradent petit à petit. Le lendemain ça se calme et cela me permet d’aller prendre connaissance de l’état du terrain qui est très gras. Le calcaire détrempé est devenu une vraie patinoire !

 

 

Dimanche matin, à quelques minutes du départ, je suis placé en première ligne avec la plaque 8 alors que je suis actuellement classé 13ème au classement Mondial UCI. Les meilleurs marathoniens au monde ont fait le déplacement et la bataille s’annonce rude.

Le départ est donné. Je reste vigilant pour me tenir aux avant-postes afin de ne pas être piégé dans les premiers rétrécissements. Je ne veux pas perdre le groupe de tête. La première boucle s’effectue à vive allure et je parviens à rester devant dans une formation de huit coureurs. Mais dans chaque descente, je ne suis pas bien placé et l’un des concurrents fait perdre de précieuses longueurs sur la tête de course à notre petit groupe. Cela nous oblige à faire l’effort dans les ascensions suivantes pour rattraper le temps perdu. Mais à force de tendre l’élastique, il se casse et je me retrouve seul à mi-parcours derrière la tête de course.

Les sensations ne sont pas mauvaises, pourtant il va falloir garder le rythme dans les deux grosses montées pour ne pas subir un retour de l’arrière. Au sommet de l’avant-dernière difficulté, toujours personne dans le rétroviseur. Seulement, je commence à être dans le dur et baisse clairement le rythme dans l’ultime bosse. Trois adversaires me passe devant, dont un Français.

 

 

J’essaye tout de même faire le forcing pour revenir dans la dernière partie en sous-bois avant d’arriver sur la descente finale, mais il est trop tard. Je franchis donc la ligne d’arrivée en 11ème position, 2ème Français (4h 37min 12s).

Un résultat correct par rapport au très gros plateau de coureurs présent sur la compétition. Les bonnes sensations ressenties tout au long de l’effort font tout de même plaisir dans cette saison si particulière. Pas de course le weekend prochain je m’accorde un peu de repos avant d’aborder la dernière échéance de l’année en Espagne ! »


 

Romain & Léo – Jaddlo Sports 😄

 

Partagez l’article sur les réseaux sociaux

Somebody
  • Share:
sharebloc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TRAVAILLONS ENSEMBLE

Prenons le temps d’échanger sur votre projet sportif et misez sur le digital !

worktogether