16 avril 2020 Léo Jadaud

Les stades du futur

Enceintes écologiques, stades ultra connectés ou constructions atypiques, les futurs stades du monde entier n’ont pas fini de nous impressionner. Pour faire vivre aux fans des expériences toujours plus enrichissantes, favoriser le confort des sportifs, limiter l’impact environnemental ou créer des nouveaux business, les clubs font preuve d’innovation et de modernisme dans la création de leurs nouvelles structures. Voici un petit tour d’horizon des stades qui vont voir le jour dans les années à venir.

Les stades 2.0

Dans un monde ultra connecté, les futurs stades ne vont pas échapper à leurs enceintes 2.0. En effet, les technologies vont faire partie intégrante du développement et du fonctionnement de certains stades comme le futur Santiago Bernabéu.

Valorisé à 500 millions d’euros, la rénovation doit s’achever pour le début de la saison 2022-2023. À l’extérieur, le stade disposera d’un toit rétractable ainsi que d’un écran géant à 360 degrés. On y retrouvera aussi un centre commercial, des lieux de restauration et de merchandising et surtout une nouvelle zone esport. Ce sera une première pour un club d’intégrer une zone esport dans son enceinte.

 

Source : Page Twitter @realmadrid

D’autres stades historiques vont entrer en rénovation très prochainement comme le Camp Nou ou encore le Parc des Princes pour laisser place à des enceintes plus grandes, plus modernes et surtout plus connectées.

Le plus grand stade du monde

Direction la Chine : pour un projet estimé à un total de 1,56 milliards d’euros, l’objectif du fondateur du groupe Evergrande Xu Jianyi et du président du groupe Evergrande Xia Haijun, est de construire le plus grand stade de football au monde. Nous y retrouverons un vaste complexe commercial composé des dizaines de restaurants chinois et étrangers, des centaines de boutiques avec les meilleurs marques, des salles de sport, bowling, cinéma, parcs pour les enfants… Le stade de six étages sera surtout reconnu pour son architecture assez particulière : il aura la forme d’une fleur de lotus, l’un des symboles de la ville. L’intérieur de la toiture devrait être entièrement couvert de panneaux électroniques pouvant afficher le score, le temps et probablement d’autres informations.

La capacité de ce stade sera de 100 000 places dont 16 loges VVIP, 152 loges VIP, une zone FIFA, une salle de conférence de presse de top niveau mondial, le tout sur une surface de 150 000 m². Avec beaucoup d’ambition, l’objectif du club est de construire un stade avec le plus de technologies, la plus grande capacité et offrant le package le plus complet en accord avec les standards mondiaux les plus exigeants.

Road to Qatar 2022

Dans un pays où tout est réalisable, les architectes ont carte blanche pour construire les huit futurs stades de la Coupe du Monde et ça laisse place à des créations plutôt incroyables. Certains ont déjà été inaugurés, d’autres sont encore en construction, une chose est sur, nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Le stade d’Al-Wakrah a été le premier inauguré. À l’allure futuriste, le toit est entièrement rétractable et inspiré des voiles de bateaux de pêche. Il a coûté 575 millions de dollars pour une capacité de 40 000 spectateurs. Après celle du fameux stade climatisé, le stade international Khalifa de Doha, la troisième inauguration fut celle du stade d’Education City. Situé à sept kilomètres du centre de Doha, il est doté d’une capacité de 40 000 places.

 

 

Pour ceux encore en construction, le New Al Rayyan Stadium va être construit dans un esprit purement écologique et va respecter les normes les plus strictes en matière d’environnement et d’impact carbone. En effet,  90% des matériaux provenant de la destruction de l’ancien stade vont être réutilisés pour construire cette nouvelle enceinte.

La capacité du nouveau stade sera aussi de 40.000 places durant la Coupe du Monde et sera réduite ensuite à 21.000 places. Les sièges de la partie haute du stade devraient servir au développement d’une enceinte dans un pays en voie de développement.

Les éco stades

Aujourd’hui, il est essentiel que notre impact écologique intervienne dans toutes les stratégies. Alors pour rester dans le thème, d’autres clubs ont décidé de limiter un maximum leur emprunte carbone. Le club de foot de Forest Green, en quatrième division anglaise, était déjà devenu le premier club de foot vegan au monde en 2017 mais d’ici quelques années, ils vont jouer dans un stade totalement écologique : l’Eco Park. En effet, il va être entièrement composé de bois : 500 arbres et 1,8 km de haies. L’enceinte est annoncée comme la plus « verte » du monde.

 

De nombreux autres stades vont voir le jour et la technologie et l’écologie semblent être deux piliers essentiels dans leur construction afin de favoriser aux maximum l’expérience des spectateurs, générer plus de revenus, avoir des enceintes durables respectant les normes écologiques etc… Nous avons hâte de découvrir tous ces nouveaux stades.

 


Partager l’article sur les réseaux sociaux

Somebody
  • Share:
sharebloc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TRAVAILLONS ENSEMBLE

Prenons le temps d’échanger sur votre projet sportif et misez sur le digital !

worktogether