7 juillet 2019 Léo Jadaud

La culture du sport en France

L’industrie du sport et son business sont actuellement en plein développement. Le marché représente plus de 38 milliards d’euros, soit près de 1,8 % du PIB national. Ce secteur est donc générateur d’un certain nombre de nouveaux emplois et de pratiquants.

 

Ce secteur est dynamisé par les événements nationaux qu’il y a eu en France depuis quelques années comme l’Euro 2016, le Championnat du monde de handball féminin en 2018, la Coupe du monde féminine 2019 et ceux à venir comme la Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux Olympiques en 2024.

Tous ces événements sont vecteurs de transmission de valeurs et favorisent la pratique d’un sport, quel qu’il soit. Alors justement, on peut observer par exemple une augmentation du nombre de licenciées dans le football féminin ; entre 2014 et 2017 l’évolution du nombre de licenciés dans le handball se positionne comme la cinquième plus belle progression du nombre de ses licenciés avec 33 724 sportifs supplémentaires derrière le football, le tennis, l’équitation et le judo. Bref, ce ne sont que quelques exemples mais le nombre de licenciés est en constante augmentation dans les sports les plus populaires français. Ceux-ci sont souvent impactés par les résultats de l’équipe nationale lors des grandes compétitions.

 

Alors que le marché est marqué par une forte augmentation du nombre de licenciés dans différents sports, qu’en est-il réellement de la place du sport dans la culture française ?

On sait qu’aux Etats-Unis, le sport, notamment vis-à-vis des jeunes, est très bien considéré. Les sportifs peuvent et vont à l’université dans leur cursus mais nous retiendrons surtout qu’ils peuvent s’épanouir dans leur activité, qui est considérée comme une activité majeure du développement humain, au même stade que n’importe quel autre domaine intellectuel. La culture du sport est très présente dans le pays et c’est parce que les enfants baignent dedans dès tout petit. En effet, ils sont fortement encouragés à pratiquer une activité physique pendant leur scolarité et cela se ressent dans les investissements réalisés par les écoles dans les infrastructures. Cela se remarque aussi dans le business du sport que ce soit dans le développement des objets connectés à destination des sportifs en université, des moyens de communication mis en place ou dans l’optimisation de la fan expérience.

Aux États-Unis, le sport est vecteur de nombreuses valeurs : la sociabilité, la cohésion, le dépassement de soi, la performance ou encore le fair play. Vous l’aurez compris, ils sont nettement en avance par rapport à la France, sur ce niveau là.

 

 

En France, le sport n’est pas assez mis en avant et n’est pas apprécié à sa juste valeur. Nous sommes dans un pays qui valorise peut-être encore trop la culture de l’intellect. En effet, cet article est inspiré d’un discours poignant de Nathalie Iannetta réalisé en direct sur TF1 à l’occasion du grand défilé de l’Équipe de France suite à sa victoire en Coupe du Monde 2018. Elle a adressé le souhait que la culture du sport dans le pays puisse se développer davantage et qu’elle soit égale à la culture intellectuelle pour que ce ne soit pas qu’un phénomène, justement, lors de ces grands événements. Je cite ses mots : « la valeur du sport est aussi importante que la valeur intellectuelle ».

Ce sont des propos encourageants qui, espérons-le, avec l’augmentation de la pratique du sport et du nombre de licenciés, seront pris en considération par les institutions. Ces dernières qui devraient mettre beaucoup plus à l’honneur le sport et les valeurs qu’il transmet.

Ce sont des valeurs profondes qui permettraient à toute une partie de la population de ne pas freiner leur développement personnel et de s’épanouir dans leur domaine dès le plus jeune âge. La France doit devenir un pays avec une culture sportive forte et cela passera par les moyens à mettre en place. Les JO 2024 peuvent être l’occasion pour la France de changer de vision.

Merci et restez connectés ! 🙂

Léo – Jaddlo Créations

Sources : Sport.Gouv, TF1, Lesportbusiness, Pause-sport, Handnews, Foxirama, Sportbuzzbusiness, Comptoir. fr

Partager l’article sur les réseaux sociaux

Somebody
  • Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TRAVAILLONS ENSEMBLE

Prenons le temps d’échanger sur votre projet sportif et misez sur le digital !

worktogether