20 avril 2020 Léo Jadaud

Facebook lance sa propre plateforme de streaming et vient concurrencer Twitch

Dans une période de tous les records pour les plateformes de streaming et après plusieurs mois de rumeurs, Facebook arrive enfin sur le marché pour concurrencer Twitch (propriété d’Amazon), Youtube (Google) et Mixer (Microsoft).

Il était fort à parier que Facebook n’allait pas laisser toute la place aux autres géants du streaming  sur ce marché. En effet, dès aujourd’hui, vous pouvez découvrir sur Androïd (bientôt sur iOS) la nouvelle plateforme Facebook Gaming. C’est le porte-parole officiel de Facebook en personne qui l’a officialisé dans le New York Times.

Les objectifs de Facebook suite au lancement de cette nouvelle application consacrée au streaming de jeu sont la création d’une communauté de passionnés de jeux vidéo et l’entrée en concurrence avec Twitch, Youtube et Mixer, tout trois déjà bien installés.

Depuis quelques mois, on pouvait apercevoir un onglet Facebook Gaming de plus en plus mis en avant sur le réseau social, mais aujourd’hui, une étape supérieure a été franchit avec la création de l’application.

En revanche, une stratégie différente de ses concurrents est adopté par Mark Zuckerberg et ses équipes.

Stratégie axée sur le jeu mobile

Premièrement, il ne sera pas possible d’accéder à la plateforme sur PC. En effet, Facebook Gaming souhaite s’axer principalement sur le jeu mobile. Pour cela, une fonctionnalité nommée « Go Live » a été créée afin que les streamers puissent diffuser en direct leurs sessions de jeu sur smartphone ou tablette. Même si Twitch, Youtube et Mixer proposent des fonctions mobiles, ils cartonnent principalement sur console et PC. C’est donc une manière de se démarquer pour Facebook.

On ne sait évidemment pas encore si la stratégie adoptée sera payante, mais selon le cabinet Newzoo (source fiable pour les analyses de jeux et d’esports et les études de marché), le jeu mobile représentera 59 % du marché d’ici 2021. De quoi laisser penser que Facebook Gaming a un bel avenir devant lui.

Un modèle économique différent

Après avoir adopté une stratégie différente, le modèle économique le sera aussi. En effet, le service est totalement gratuit et surtout, sans publicités. Les viewers pourront acheter des « stars », une monnaie virtuelle créée spécialement pour la plateforme. Cette monnaie leur servira à encourager leurs streamers préférés pendant leurs lives. Facebook prendrait une part de commission sur cette monnaie virtuelle.

Lorsque l’on sait que l’année dernière, Twitch a touché 300 millions de dollars grâce notamment à la publicité, aux abonnements, etc… il va être intéressant d’observer le montant des revenus générer par Facebook Gaming quelques temps après son lancement, mais il est à fort à parier que nous voyons les publicités faire leur apparition d’ici les quelques mois à venir.

Il va falloir suivre de très près l’évolution de cette plateforme, annonceurs, préparez-vous… !

 


Partager l’article sur les réseaux sociaux

Somebody
  • Share:
sharebloc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TRAVAILLONS ENSEMBLE

Prenons le temps d’échanger sur votre projet sportif et misez sur le digital !

worktogether